La Santé bucco-dentaire

Le microbiote buccal

Le microbiote buccal est un écosystème complexe contenu dans la cavité buccale. Ce microbiote est généralement inexistant dans le ventre des mamans et se construit petit à petit au contact de l’environnement. Sa composition sera différente en fonction du mode d’accouchement (voie basse ou césarienne) et du mode d’alimentation (allaitement maternel ou lait infantile).

Dès le début de la grossesse, il est très important que la maman fasse suivre son état dentaire pour éviter que certains germes pathogènes puissent passer la barrière placentaire pouvant entraîner dans le pire des cas une fausse couche.

Le microbiote buccal ne cesse d’évoluer, de l’apparition des dents de laits jusqu’aux dents définitives.

Chez un adulte, il abrite 700 espèces bactériennes différentes, mais également des levures et des virus. Sa composition varie en fonction de l’hygiène bucco-dentaire, de la qualité et de la quantité de salive, des apports nutritionnels et de l’âge de la personne.

Quand il est équilibré, le microbiote buccal est bénéfique pour l’organisme, il défend contre les micro-organismes pathogènes et il stimule le système immunitaire local. En revanche, lorsqu’il est déséquilibré, il favorise la croissance de bactéries pathogènes entraînant alors une mauvaise haleine (halitose) ou la formation de caries, mais il peut également avoir des répercussions sur l’organisme et participer à diverses pathologies (maladies cardiovasculaires, diabètes, maladies pulmonaires, etc.)

Maintenir un bon équilibre

Pour maintenir un bon équilibre bucco-dentaire il est recommandé de se brosser les dents au moins deux fois par jour et d’utiliser des brossettes interdentaires, d’effectuer une visite annuelle chez le dentiste, de ne pas fumer, de limiter sa consommation d’alcool ainsi que les grignotages sucrés.

L’utilisation de probiotiques peut être un atout car ils rétablissent la flore buccale en empêchant l’adhésion des bactéries pathogènes.

Le pH buccal … pas trop acide !!

Le pH buccal doit être situé entre 6,5 et 7. Une salive acide va effectivement avoir un effet sur le ph de la bouche et entrainer des caries ou gingivites par exemple.

Normalement, le pH baisse et remonte dans la bouche grâce à la salive ce qui entraîne une déminéralisation puis une reminéralisation de l’émail dentaire. Lorsqu’il y a un déséquilibre, le pH reste bas et entraîne alors la formation de caries.

Pour éviter que le pH buccal ne devienne trop acide, éviter le sucre (bonbons et gâteaux en particulier) et le sel (il favorise la fuite urinaire du calcium favorisant ainsi un terrain acide). En revanche, des apports en vitamine D et en calcium sont importants dans la minéralisation des os et des dents, ainsi que le fluor qui protège les dents contre les attaques acides en cas de baisse du pH dans la bouche.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share