L’essence de citron jaune

Le citronnier est un arbuste d’environ 5 mètres à feuilles ovales aiguës et dentelées, qui appartient à la famille des rutacées. Originaire du nord de l’Inde, il est largement cultivé sur tout le pourtour de la méditerranée (Sicile, Grèce et Espagne principalement) ainsi qu’en Afrique du Sud. On réalise deux récoltes par an, celle d’hiver est la plus qualitative. L’essence de citron jaune est obtenue par expression du zeste frais suivie d’une filtration ou d’une centrifugation. Une confusion existe entre les huiles essentielles provenant des agrumes et leurs essences, les premières étant obtenues par distillation d’une partie de la plante. Par exemple, il est possible d’obtenir à partir du citronnier, l’essence de citron jaune (expression du zeste), l’huile essentielle de citron jaune (distillation du zeste), le petit grain citronnier (distillation de la feuille) ou encore le néroli citronnier (distillation de la fleur). D’où l’importance de la précision de la partie de plante utilisée pour obtenir l’huile essentielle que vous allez utiliser.

L’essence de citron jaune est principalement composée de monoterpènes (d-limonène, béta-pinène, gamma-terpinène), d’aldéhydes, de coumarines et furocoumarines. Elle possède des propriétés hépatoprotectrices, détoxifiantes hépatiques et hypocholestérolémiantes indiquées pour l’insuffisance hépatique fonctionnelle, les suites de traitements médicamenteux ou pour accompagner la prise d’huiles essentielles difficile à métaboliser. 

Le citron jaune possède également des propriétés cholagogues et anti nauséeuses très efficaces pour les maux de transport, les vomissements et les excès alimentaires. Elle assainit l’atmosphère, régule le sébum au niveau des cheveux et possède des propriétés bactéricides et antifongiques en cas de mycoses. 

L’essence de citron jaune est tonique : elle est stimulante physique et psychique (stabilise l’humeur, booste les facultés mentales, aiguise l’esprit, stimule la créativité et restaure la vitalité).

L’essence de citron jaune s’utilise principalement par voie respiratoire, que ce soit en inhalation sèche ou en diffusion atmosphérique. Elle est idéale pour assainir l’atmosphère en cas d’épidémies. Pour les jeunes enfants ou les femmes enceintes et allaitantes, vous pouvez utilisez l’inhalation sèche pour venir à bout des nausées et vomissement en toute sécurité (une à deux gouttes sur un mouchoir ou un stick inhalateur).

Par voie orale, le citron jaune peut être utilisé à partir de 7 ans à raison de 1 à 5 gouttes par jour, ou chez les adultes jusqu’à 9 gouttes par jour, généralement sur un support adapté, que ce soit un comprimé neutre, un sucre ou une cuillère à café de miel. 

L’utilisation par voie externe en application cutanée n’est pas conseillée car l’essence de citron jaune peut être irritant et est également photosensibilisante (retrouvée aussi par voie orale). En cas d’utilisation en application cutanée, diluez l’essence de citron jaune de 5 % à 20 % dans une huile végétale, mais ne jamais s’exposer au soleil dans les heures qui suivent.

L’essence de citron jaune est contre-indiquée avec la prise d’un traitement anticoagulant (les furocoumarines sont fluidifiantes sanguines par une action vitamine-P like et stimulante circulatoire).

Quelques exemples d’utilisation : 

  • Pour des excès de table, versez une goutte d’essence de citron jaune avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre, à avaler juste après les repas, deux à trois par jour si nécessaire.
  • Pour le mal des transports, verser une goutte de citron jaune avec une goutte d’huile essentielle de gingembre sur un comprimé neutre, à avaler quelques minutes avant le départ. A répéter si nécessaire au milieu du trajet.
  • Pour accompagner la prise d’huiles essentielles difficilement métabolisées par le foie (origan, sarriette des montagnes, thym à thymol, thym à feuilles de sarriette, cannelles, giroflier), versez une goutte d’une de ces huiles essentielles avec une goutte d’essence de citron jaune sur un comprimé neutre, à prendre par voie orale deux à trois par jour pendant 5 à 6 jours.
  • Pour assainir l’atmosphère, mélangez quelques gouttes de citron jaune avec de l’huile essentielle de pin sylvestre, de sapin ou d’eucalyptus radié dans un appareil adapté (brumisateur ou nébuliseur), et diffusez selon le protocole conseillé de l’appareil utilisé. Adaptez les doses également en fonction de cet appareil.
  • En cas de cheveux gras et de pellicules, versez 3 à 4 gouttes d’essence de citron jaune dans une dose de shampoing, mélangez et appliquez sur le cuir chevelu. Laissez agir quelques minutes puis rincez abondamment. Vous pouvez renouveler l’opération 2 fois par semaine jusqu’à amélioration.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share