Les croûtes de lait du nourrisson

Les croûtes de lait, également appelées dermite ou dermatite séborrhéique, surviennent fréquemment chez les enfants au cours des six premiers mois. Ni graves ni gênantes, elles peuvent néanmoins persister, s’étendre ou s’infecter. Ces croûtes liées à un excès de production de sébum par la peau n’ont aucun rapport avec le lait.

Les croûtes de lait apparaissent sur le cuir chevelu, le plus souvent à partir de la fontanelle, et parfois sur le visage et forment des plaques d’épaisseur et de couleur variable (généralement blanchâtres). Ces plaques, d’aspect plus ou moins gras, adhèrent fortement à la peau. Parfois, elles s’étendent et se rejoignent jusqu’à former une sorte de carapace écailleuse sur le cuir chevelu. Elles peuvent également apparaître sur les fesses et dans les plis de peau.  Les zones croûteuses sont souvent entourées d’un liseré rouge. Elles ne démangent pas et le bébé ne montre aucun signe d’inconfort. 

Chez les enfants présentant des croûtes de lait, le cuir chevelu produit du sébum (la substance grasse qui protège la peau du dessèchement) en excès. Les cellules mortes de la peau restent agglomérées dans le sébum jusqu’à former des croûtes où prolifèrent des levures et champignons. Leur apparition est parfois favorisée par l’usage de produits de toilette mal adaptés à la fragilité de la peau d’un bébé. L’irritation répétée de la peau est à l’origine d’une sécrétion excessive de sébum : on parle alors de dermite séborrhéique. 

Des mesures d’hygiène simples permettent le plus souvent de prévenir l’apparition des croûtes de lait : laver la tête de votre deux à trois fois par semaine avec un shampooing doux, brossez-le tous les jours avec une brosse très douce pour bébés ou encore n’utilisez que des produits de toilette spécifiquement conçus pour les bébés (préférez ceux qui sont hypoallergéniques).

Pour venir des croûtes de lait, vous pouvez utiliser les huiles végétales d’Amande douce ou de Germe de blé seules ou associées. Pour cela, appliquer l’huile végétale sur le cuir chevelu du bébé et laisser agir pendant 15 à 30 minutes avant de rincer avec un shampooing doux adapté. 

L’huile végétale d’Amande douce est obtenue par pression à froid des amandes du Prunus amygdalus var. dulcis (Rosacées). Cette huile végétale est inscrite à la Pharmacopée française et est utilisée dans l’alimentation, en cosmétique et en pharmacie. Sa texture épaisse laisse un film protecteur après application. Elle peut s’utiliser seule ou avec des huiles essentielles. Apaisante, adoucissante, nourrissante et assouplissante, c’est l’huile végétale de prédilection pour les nourrissons. 

L’huile végétale de Germe de blé est obtenue par pression à froid des germes du Triticum vulgare (Poacées). Très riche en vitamines, carotènes, antioxydants et acides gras insaturés, elle est utilisée en cosmétique pour ses apports nutritifs importants et ses propriétés nourrissantes, régénérantes et cicatrisantes.

En cas de persistance, il est possible de rajouter dans l’huile végétale, de l’huile essentielle de Bois de Rose (Aniba rosaeodora) et/ou d’Arbre à thé ou Tea tree (Melaleuca alternifolia). Pour cela, mélanger 1 goutte d’huile essentielle (seule ou associée) à 10 gouttes d’huile végétale (seule ou associée), et appliquer la préparation sur le cuir chevelu. Laissez agir 10 à 15 minutes et rincer avec un shampooing doux adapté. Cette application ne devra se faire qu’une à deux fois par semaine par sécurité. 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share