Les Statuts juridiques des huiles essentielles.

S’il y a bien un point obscur pour le consommateur (et le professionnel de santé) c’est celui des statuts juridiques attribués aux huiles essentielles, alors faisons ensemble un point pour éclaircir la situation.

Quatre statuts juridiques et réglementaires existent lorsque nous parlons d’huiles essentielles. En fonction de la qualité de la matière première, de la stratégie commerciale du distributeur ou du cahier des charges définis par les différents revendeurs, une huile essentielle peut être un arôme, un parfum d’ambiance ou de diffusion, un complément alimentaire ou un produit cosmétique.

Chacun de ses statuts entraînent automatiquement un dossier d’enregistrement qui lui est propre, adressé à un organisme particulier et à un coût donné.

Mais surtout, cela décidera de la TVA de l’huile essentielle (5,5 % pour les statuts d’arômes et compléments alimentaires et 20 % pour les produits de diffusion et cosmétique) et des mentions portées sur le flacon et le packaging. Les modes d’utilisation et les précautions d’emploi seront alors différentes (voie orale, voie cutanée diluée, à diffuser uniquement).

Aussi, une même huile essentielle peut donc avoir quatre statuts juridiques différents (avec des mentions d’utilisations différentes), et, dans un même statut juridique vous pouvez retrouver des produits complètement différents : huile essentielle pure et naturelle, de synthèse, reconstituée ou encore déterpénée. C’est pourquoi le consommateur peut aujourd’hui rencontrer de l’huile essentielle de gaulthérie avec un statut d’arôme (à raison d’une goutte dans une tisane) ou encore en produits de diffusion (dans ce cas, l’huile essentielle n’est pas pure et naturelle), alors qu’elle ne s’utilisera principalement que par voie cutanée (généralement diluée dans une huile végétale). Il ne faut donc pas toujours suivre les indications légales apportées sur le packaging !

Il est donc impossible aujourd’hui pour le consommateur de s’y retrouver et seuls les critères de qualité indispensables pour une utilisation en toute sécurité et efficacité des huiles essentielles devront être respectés et connus de tous. A voir ensemble très prochainement.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share