Les huiles essentielles détoxifiantes

Les cures de détoxification ont le vent en poupe ! Que ce soit pour soulager son foie et éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver et les repas un peu trop lourds, en prévision d’une cure amincissante pour retrouver la ligne avant l’été ou tout simplement par hygiène de vie en adaptant son alimentation, se détoxifier est essentiel. L’expression détox vient des Etats-Unis où cette pratique est devenue très à la mode.

Alors bien sûr, rien ne sert de débuter une cure de détox sans une adaptation de son alimentation. Les légumes de la famille des Brassicacées (anciennement Crucifères) comme le choux, le choux- fleur et le brocoli, mais aussi l’artichaut, le radis ou l’ail sont excellents pour drainer son organisme au sortir de la saison hivernale. Boire beaucoup d’eau aussi est essentiel.

Pour un effet immédiat sur une lourdeur digestive, l’huile essentielle de Menthe poivrée (Mentha piperita L.), possède entre autre des propriétés toniques digestives permettant de soulager ces fameuses « crises de foie ». Dans cette indication, elle s’utilise par voie orale à partir de 12 ans, à raison d’une goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive, deux à trois fois par jour.

Pour une cure de détox, l’huile essentielle de Romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis L. ct verbénone) est parfaite. Extraite par distillation à la vapeur d’eau des rameaux d’une variété de romarin uniquement retrouvée en Corse, cette huile essentielle est riche en verbénone et acétate de bornyle, faisant du romarin à verbénone un tonique hépatique et biliaire remarquable. Il s’utilise par voie orale (1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel, 2 fois par jour) et par voie cutanée (1 goutte diluée dans une cuillère à café d’huile végétale), pendant 1 à 2 semaines. Uniquement à partir de 12 ans, cette huile essentielle ne se diffuse pas dans l’atmosphère.

L’huile essentielle de Lédon du Groendland (Ledum groenlandicum Oeder), bien que plus confidentielle, n’en est pas moins extraordinaire par son efficacité. Riche en pinènes, acétate de bornyle, lédol, germacrone, cette huile essentielle permet de drainer le foie et régénérer les cellules hépatiques. Elle est aussi décongestive, antispasmodique et anti-inflammatoire, ce qui multiplie son intérêt dans les cures de détox. A partir de 12 ans, elle s’utilise par voie orale (1 goutte dans de l’huile d’olive ou du miel) et par voie cutanée (diluée dans une huile végétale), deux fois par jour pendant 1 à 2 semaines.

L’huile essentielle de Carotte (Daucus carota L.), extraite des semences, est un excellent régénérant hépatique et cutané. Elle est indiquée dans les suites d’hépatites toxiques, virales ou médicamenteuses ou suite à des traitements médicamenteux lourds. Un avis médical est conseillé pour son utilisation en cas de traitements médicamenteux en cours. L’huile essentielle de carotte s’utilise à partir de 12 ans, par voie orale ou cutanée, les cures ne dépassant pas 2 semaines de traitement.

Enfin, l’huile essentielle ou plutôt l’essence de Citron jaune (Citrus limomum Risso.) est elle aussi tonique et protectrice hépatique. Indiquée en cas d’insuffisance hépatique fonctionnelle ou aux suites de traitements médicamenteux, elle est aussi très utilisée pour accompagner la prise d’autres huiles essentielles difficile à métaboliser. La voie orale reste la plus appropriée pour cette essence, une action photosensibilisante pouvant intervenir par voie cutanée.

page1image54414720

Pour finir, une synergie de plusieurs huiles essentielles peut bien entendu être réalisée pour potentialiser les effets de ces huiles essentielles.

– Ess. Citron jaune 1 goutte + HE Romarin verbénone 1 goutte + 1 cuillère à café d’huile d’olive, 2 fois par jour, pendant 7 jours.

– Ess. Citron jaune 1 goutte + HE Lédon de groendland 1 goutte + 1 cuillère à café d’huile d’olive, 2 fois par jour, pendant 7 jours.

– HE Lédon du groendland 1 goutte + HE Romarin vébénone 1 goutte + 1 cuillère à café d’huile végétale, en application cutanée, 2 fois par jour, pendant 7 jours.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn