La cellulite

La cellulite est une accumulation localisée de graisse et d’eau sur certaines zones de l’hypoderme (couche la plus profonde de la peau). Elle associe une augmentation de la masse graisseurse, une rétention d’eau et une fibrose (tissu composé de fibres, comme celles d’une cicatrice)). On la nomme scientifiquement hydro-lipodystrophie. Elle se manifeste visuellement par la peau d’orange classique, jugée disgracieuse. Elle est influencée par les hormones féminines et est constamment aggravée par une mauvaise circulation de retour (des extrémités vers le cœur).

En cas de cellulite gênante, douloureuse ou disproportionnée, il faudra consulter son médecin. Un spécialiste pourra vous proposer un drainage lymphatique ou des traitements spécialisés tels la lipoaspiration, la liposculpture, la cryothérapie, la lipolyse laser ou les radiofréquences.
Outre la prise en charge d’un déséquilibre hormonal, veillez à maintenir un poids stable et éviter les régimes à effet « yoyo ». Il est conseillé d’avoir une bonne hygiène de vie, de boire et consommer des fruits et légumes frais, de pratiquer une activité physique en endurance, de masser régulièrement et énergiquement les zones concernées, enfin de terminer votre douche par un jet d’eau droide des chevilles vers les corps.

L’huile essentielle de Patchouli (Pogostemon cablin) possède des propriétés phlébotonique, lymphotonique, anti-inflammatoire, tonique et insectifuge. Elle est indiquée traditionnellement en cas de troubles hormonaux chez la femme (oestrogène-like) ainsi qu’en cas de troubles circulatoires et lymphatique : varices, hémorroïdes, oedèmes et cellulite. A partir de 7 ans, vous l’utiliserez diluée dans de l’huile végétale de noisette ou d’arnica en massage drainant et tonique.

Le genièvre (Juniperus communis L.) est un arbrisseau touffu pouvant atteindre 12 m de haut. Ses fleurs donnent des cônes formés de petites écailles qui se soudent pour former une baie violette d ela taille d’un petit pois. L’huile essentielle est extraite par distillation à la vapeur d’eau des baies matures. L’huile essentielle de baie de genièvre possède des propriétés décongestionnante et cicatrisante des muqueuses, indiquées en cas d’arthrose, de goutte ou d’hypertrophie de la prostate, mais aussi pour les suites d’ulcères gastroduodénaux et de colopathies fonctionnelles. Elle s’utilise par voie orale, diluée par voie cutanée et en diffusion atmosphérique à partir de 7 ans, excepté femmes enceintes et allaitantes.

Le Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica Manet.) fait partie de la famille des Abiétacées (contrairement au Cèdre de Virginie, Juniperus virginiana L., de la famille des Cupressacées). Son huile essentielle est extraite du bois de l’arbre et possède des propriétés cicatrisante, régénératrice artérielle, lymphotonique et lipolytique. Indiquée en cas de cellulite, elle ne s’utilisera que chez les adultes à partir de 12 ans diluée dans de l’huile végétale en massage drainant. Cette huile essentielle est potentiellement neurotoxique et abortive donc contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante.

Les essences de Pamplemousse, de citron jaune peuvent être également coneillées, tout comme les huiles essentielles veinotoniques telle le cyprès, le lentisque pistachier, le niaouli ou le romarin à cinéole.

page1image41687808

Synergie proposée : HE Patchouli
HE Genévrier commun

HE Cèdre de l’Atlas HV Noisette

25 gouttes 25 gouttes 25 gouttes 50 ml

No Comments

Leave a Comment

Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn