Le manganèse

Le manganèse.

Le manganèse est un minéral méconnu à tort car il est associé à plusieurs fonctions vitales de l’organisme. Élément chimique de numéro atomique 25 et de symbole Mn, il est un métal dit de transition.

La minéralogie et la chimie suédoise ont révélé l’élément « manganèse » dans la magnésie noire ou « magnesia nigra » en latin, mais ce composé minéral est déjà bien connu dans l’Antiquité et prend sa dénomination de la cité lydienne de Magnésie du Sipyle, qui en faisait commerce (la Magnésie désignait une région naturelle d’Asie Mineure riche en aimants naturels).

Quelle est l’action du manganèse sur l’organisme ?

C’est tout d’abord le cofacteur de trois enzymes importantes : le superoxyde-dismutase, le pyruvico-carboxylase et le glycosyl-transférase.

Le superoxyde-dismutase dont il entre dans la composition est l’un des deux enzymes anti-radicalaires (le second est le glutathion peroxydase). A ce titre, il fait barrière aux radicaux libres qui sont des agents du vieillissement, protégeant les membranes cellulaires contre une érosion dégénérante.

L’enzyme pyruvico-carboxylase, lui, intervient dans le cycle de Krebs qui commande la production d’énergie au niveau des mitochondries cellulaires, autre fonction réellement majeure du manganèse.

Quant à l’enzyme glycosyl-transférase , il intervient dans la synthèses des mucopolysaccharides qui sont des agents structurant des tissus conjonctifs articulaires, contribuant à la consolidation des cartilages affectés par l’arthrose.

Mais ce n’est pas tout. Le manganèse est nécessaire à la synthèse de l’interféron, élément clé de la défense de l’organisme contre les infections microbiennes et virales, d’où sa fonction immunostimulante.

Sans oublier ses autres actions : il intervient dans le métabolisme des lipides et des glucides, dans la synthèse des hormones thyroïdiennes et sexuelles, et dans la prévention contre les manifestations allergiques. Enfin, le manganèse est reconnu actif pour stimuler le système nerveux et les fonctions cognitives.

Carence.

La carence en manganèse se manifeste principalement par des problèmes articulaires, des allergies, un manque de réflexe, des pertes de mémoire, une fatigue générale.

Surdosage.

La manganèse non assimilé par l’organisme pour satisfaire ses besoins est excrété par le foie, via la vésicule biliaire. Or, en cas de calculs biliaires qui font obstacle à cette excrétion naturelle, une rétention de manganèse est possible.

Surgit alors un problème : le manganèse non assimilé et non excrété interfère de façon négative avec le fer dont il freine l’absorption, ce qui est un vrai problème étant donné l’importance du fer dans la physiologie.

Besoins ne manganèse.

Enfant 1 à 3 ans : 1,2 mg/jour / Enfant 4 à 10 ans : 1,5 mg/jour / Adolescent : 1,9 mg/jour / Adulte (homme) : 2,3 mg/jour / Adulte (femme) : 1,9 mg/jour / Femme enceinte : 2 mg/jour / Femme allaitante : 2,5 mg/jour

Besoins accrus.

Femmes prenant un contraceptif oral (qui freine l’absorption du manganèse) / Personnes ayant un terrain allergique.

Teneur des aliments en manganèse (mg / 100 g)

Noisette : 4,20 / Châtaigne : 3,70 / Myrtille : 3,30 / Pois cassé : 2,40 / Soja en grains : 2,30 / Haricot blanc : 2 / Amande : 1,80 / Noix : 1,70 / Arachide : 1,50 / Noix de coco : 1,40 / Ail : 1,30 / Pain complet : 1,20 / Ananas : 1 / Betterave : 0,90 / Persil : 0,90 / Épinard : 0,80 / Datte : 0,80 / Banane : 0,75 / Pain blanc : 0,60 / Cresson : 0,50 / Laitue : 0,50 /  …

Extrait du livre Les vitamines, minéraux et oligoéléments de Jean-Luc Darrigol, collection ABC, édition Grancher, page 137.

1 commentaires

  • CordeliaSchmidt 21 novembre 2018 at 9 h 36 min

    Lorsque des cellules du foie sont détruites, des transaminases sont libérées dans le sang TP ou taux de prothrombine : facteur de coagulation du sang synthétisé par le foie, la baisse du TP peut indiquer une atteinte du foie Bilirubine : Son augmentation dans le sang traduit un trouble de l’élimination biliaire Les phosphatases alcalines : Ce sont des enzymes, leur augmentation dans le sang indique une défaillance biliaire Les gamma-GT : ce sont des enzymes : comme les transaminases, leur augmentation dans le sang peut être le signe d’une destruction des cellules du foie. https://frmedbook.com/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-la-cheilite-angulaire/ Il repose sur les meilleurs principes de l’alimentation méditerranéenne. Nombreuses sont les études à affirmer que le régime crétois, même lorsqu’il est adapté aux habitudes alimentaires françaises, réduit les récidives d’infarctus, et prévient les maladies cardiaques ainsi que les cancers. L’alimentation en Crète : c’est un régime alimentaire riche en aliments d’origine céréalière, en huile d’olive, en poisson, en fruits et légumes, mais pauvre en viande, oeufs, pommes de terre et sucreries.

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share