La canneberge aliment ou médicament ?

La canneberge : aliment ou médicament ?

La canneberge (Vaccinum macrocarpon Aiton, Vaccinum oxycocos L., famille des Ericacées), est un petit arbuste d’une trentaine de centimètres de hauteur, affectionnant les sols acides des marécages, des tourbières ou des forêts de conifères, portant des petites feuilles persistantes rappelant celles de la myrtille. Les fleurs rose-blanc, en grelot à l’aisselle des feuilles sont solitaires ou en grappes. les fruits sont des baies rouge vif à maturité présentant une saveur acidulée et astringente. Deux espèces fournissent les baies : Vaccinum macrocarpon pousse dans l’est de l’Amérique du Nord alors que Vaccinum oxycocos est présente en Amérique du Nord et en Europe.

Les fruits de la canneberge d’Amérique, dénommée cranberry en Amérique du Nord, étaient consommés comme aliment en gelée sucrée ou en sauce pour agrémenter les viandes. les Amérindiens l’appliquaient en cataplasme, dès le XVIIème siècle, pour traiter les plaies. Plus tard on la recommande contre le scorbut, la fièvre, les affections hépatiques et les troubles circulatoires.
En Europe au XXème siècle, elle est réputée astringente et anti-inflammatoire et elle est recommandée dans le traitement de la diarrhée. Ce n’est qu’au début du XXème siècle qu’on la conseille dans les infections urinaires.

La partie de plante utilisée en médecine est la baie qui renferment des procyanidols, des flavonols, des acides organiques, des anthocyanosides et des glucides.

La canneberge présentent un grand nombre de propriétés pharmacologiques largement démontrées aujourd’hui. Elle est favorable dans les infections urinaires en empêchant la fixation des bactéries sur les parois de la vessie et des canaux urinaires, et présente également des effets antibactériens. La canneberge possède des effets préventifs des calculs urinaires ainsi que des effets antioxydants.

La canneberge est traditionnellement utilisée par voie orale contre les infections urinaires en traitement préventif et éventuellement curatif. La baie est dispensée en pharmacie et dans tout le commerce, elle ne figure pas dans la pharmacopée française ou européenne. le jus concentré ou la poudre de jus de canneberge est un complément alimentaire qui a obtenu de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments l’autorisation de revendiquer sa capacité à diminuer la fixation des bactéries sur les voies urinaires.
Vous la trouverez sous forme stick, de gélules (https://www.pharmacie-de-cocagne.fr/phytotherapie/1456-naturactive-cranberry-60-gelules.html), seule ou associée à d’autres plantes diurétiques ou des huiles essentielles antiseptiques des voies urinaires (https://www.pharmacie-de-cocagne.fr/nutritherapie/777-feminabiane-cbu-28-gelules.html?search_query=feminabiane&results=3).

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Follow by Email
LinkedIn
Share